Home·Life Style

Le secret des femmes berbères

Au mois de février, j’ai pu me rendre au Maroc, et plus particulièrement dans le désert marocain. J’ai eu la chance de me rendre dans une coopérative de femmes berbères. Ces coopératives sont en autre un une très grande avancée dans l’indépendance des femmes au Maroc. Grâce à ces coopératives, elles peuvent travailler et gagnent donc en indépendance financière. Le lien social est également enrichie pour ces femmes qui sont souvent cantonnées aux tâches domestique pour l’entretien du foyer.

Au sein de ces coopératives, les femmes peuvent avoir plusieurs rôles, tout comme une petite société. Certaines peuvent donc prendre la parole auprès des autorités dans des démarches administratives.
Notre guide nous expliquait que beaucoup de femmes qui avaient divorcés, ou qui ont été reniées par leur famille, travaillaient dans ces coopératives.

Mais que vendent-elles ? Tout est réalisé manuellement, en passant du tissage des tapis à l’huile d’argan.
Le fruit, l’argan, provient des plantations d’arganier, regroupées principalement dans une immense forêt appelée l’arganeraie. Les femmes les récoltes et les laissent sécher plusieurs jours sur des bâches en plein soleil. Elles les récupèrent ensuite pour en extraire un jus, avec un savoir-être ancestral (cf. Vidéo ci après).

L’huile d’argan, parlons-en ! Je n’ai pas pu m’empêcher d’en ramener, cette huile que ma peau aime temps pour ses bienfaits et son odeur. Elle est reconnue notamment pour soigner les cicatrices d’acné, pour régénérer la peau, pour la nourrir et la protéger. C’est un trait bon « anti-ride » parait-il également. Personnellement, je l’utilise matin et soir et ma peau me dit merci, je fais un petit voyage intérieur le temps de me masser avec, et hop je suis de nouveau au Maroc !

Cette huile s’utilise également pour les cheveux, vous pouvez appliquer ce qu’il reste entre vos mains sur les pointes de vos cheveux. En cuisine, elle est aussi très utilisée, et donne un petit goût de noisettes !

Il est donc très important de bien choisir son huile, en étant au Maroc ou dans le reste du monde, la « contrefaçon » est très fréquente (dans nos grandes surfaces ou même dans les souks), votre huile sera sûrement coupée avec d’autres ingrédients. Choisissez-la Bio de préférence et renseignez-vous sur l’origine de votre huile. Votre achat sera ainsi certifié 100% argan, mais il permettra également de faire un geste pour ces femmes et contribuer à leur indépendance.

Et vous ? Vous connaissez cette huile et son histoire ?

Maeva.

Laisses un petit mot ici :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s